Indice National des Prix à la Consommation INPC Juin 2010

INDICE NATIONAL DES PRIX À LA CONSOMMATION (INPC) (Base 100 en 2008) DAKAR Juin 2010 LAgence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) publie depuis janvier 2010, la note mensuelle de lIndice National des Prix à la Consommation (INPC) Cet indice base 100 en 2008, mesure lévolution des prix au plan national Les indices sont de type Laspeyres et les pondérations sont issues des dépenses de consommation des ménages tirées de lEnquête de Suivi de la Pauvreté au Sénégal de 2005 (ESPS) Le champ couvert par lindice national des prix à la consommation est lensemble du pays découpé en zones écologiques/économiques, à savoir le Sud, le Nord, le Centre Nord, lOuest et le Centre Sud Ces cinq zones sont représentées respectivement par Kolda, Saint Louis, Diourbel, Dakar et Kaolack La collecte des prix se fait dans les capitales de ces régions LINPC est publié selon la classification des fonctions de consommation des ménages à 12 fonctions (COICOP1) Au total, la méthodologie est conforme à celle appliquée pour le calcul du nouvel Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC base 100 en 2008) dont la couverture est limitée à lagglomération de Dakar LIndice National des Prix à la Consommation du mois de juin 2010 a enregistré une hausse de 0,5%, par rapport au mois précédent Cette évolution sexplique principalement par le renchérissement des « produits alimentaires, boissons non alcoolisées », des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants », des services de « transports », des « biens et services divers » et des services de « santé » Les prix des « produits alimentaires, boissons non alcoolisées » ont progressé de 1,0%, en liaison avec le relèvement de ceux des « poissons frais » (+11,2%), du « sucre » (+4,2%), des « pâtes alimentaires » (+4,2%), des « légumes frais en fruits ou racine » (+3,7%), « sels, épices, sauces et produits alimentaires non déclarés ailleurs » (+3,5%), du « lait » (+1,4%) et, dans une moindre mesure, de la viande de « buf » (+1,1%) La rareté des ressources halieutiques, à la suite de linstallation de lhivernage, est à lorigine de lévolution observée au niveau des poissons et de certaines légumes Toutefois, le repli des prix des « poissons et autres produits séchés ou fumés » (6,5%), des « pains » (5,3%), des « légumes frais en feuilles » (5,2%) et des « agrumes » (2,9%) a atténué cette tendance Les prix des « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » ont crû de 0,5%, en raison de la hausse des prix des « tabacs et stupéfiants » (+0,6%) et de la « bière » (+0,5%) Les services de « transports » se sont appréciés de 0,3% en variation mensuelle, en liaison avec la hausse de 1,2% des prix du « transport aérien de passagers » Les fonctions « biens et services divers » et « santé » ont connu chacune une progression de 0,2% de leurs prix Laccroissement des prix des « produits pour soins corporels » (+2,5%) et des « services financiers » (+1,3%), justifient celui des prix des « biens et services divers » La hausse des prix des services de « santé » est liée à celle des prix des « produits médicaux divers » (+1,1%) et des « médicaments traditionnels » (+0,8%) Les prix des services de « logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles » sont ressortis 1 Nomenclature de classification (Classification of individual consomption by purpose), qui est structurée de façon emboîtée en fonctions, groupes, sousgroupes et postes © ANSD/DSECN /DSC/ INPC Août 2010 1/4 à +0,1% en variation mensuelle, sous leffet de laugmentation des prix des « combustibles solides et autres » (+9,1%) Les prix de la fonction « enseignement » sont restés stables au cours de la période sous revue Les prix des fonctions « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » et « restaurants et hôtels » ont fléchi chacune de 0,1% La tendance des prix des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » est expliquée entre autres, par celle des prix des « articles de ménage en textiles » (1,3%), et des « autres ustensiles de cuisine » (1,3%) Le repli des prix des « restaurants et hôtels » est en liaison avec celui des prix des « restaurants, cafés et établissements similaires » (0,1%) En juin 2010, la baisse des prix des services de « communication » (0,5%) sexplique par le recul des prix du « matériel de téléphonie et de télécopie » (2,6%) et de la « communication téléphonique » (0,3%) Les prix des fonctions « articles dhabillement et chaussures » et « loisirs et cultures » ont baissé chacune de 0,7% au cours de la période sous revue Le repli des prix des « sousvêtements femmes » (1,4%), des « vêtements de dessus femmes » (1,0%) et des « vêtements de dessus hommes » (0,8%) est à lorigine de celui des prix des « articles dhabillement et chaussures » Au cours du mois sous revue, linflation sous jacente2 est demeurée stable Les prix des produits locaux et importés ont progressé respectivement de 0,6% et 0,2% au mois de juin 2010 variation de  l'INPC au mois de juin 2010Indice  global12    BIENS  ET  SERVICES  DIVERS11    RESTAURANTS  ET  HÔTEL S10    ENSEIGNEMENTS9    LOISIRS ET  CULTURES8    COMMUNICATIONS7    TRANSPORTS6    SANTE5    MEUBLES,  ARTICLES  DE MÉNAGES  ET  ENTRETIEN  COURANT  DU  FOYER4    LOGEMENT,  EAU,  ÉLECTRICITÉ,  GAZ  ET  AUTRES  COMBUSTIBLES3    ARTICLES  D'HABILLEMENT  ET  CHAUSSURES2    BOISSONS  ALCOOL ISÉES,  TABAC ET  STUPÉFIANT1    AL IMENTATION  ET  BOISSON  NON  ALCOOL ISÉES1 ,0%0 ,5%0 ,0%0 ,5%1 ,0%1 ,5%2 ,0%2 ,5%3 ,0%3 ,5%mai10juin10 Tableau 1 : Indice National des Prix à la Consommation Base 100 en 2008 2 Classification permettant de suivre le niveau de linflation qui serait obtenu en dehors des phénomènes perturbateurs que sont les produits saisonniers et les produits énergétiques © ANSD/DSECN /DSC/ INPC Août 2010 2/4

Data and Resources

Additional Info

Field Value
Source http://www.ansd.sn/publications/conjoncturelles/INPC/mensuelle/INPC_06_10.pdf
Last Updated October 10, 2013, 21:21 (UTC)
Created March 28, 2013, 21:55 (UTC)
comments powered by Disqus
comments powered by Disqus